Kendrick Kicked about me. Gorée Island. Dakar part 1.

Vous n’imaginez pas à quel point j’avais imaginé mon passage sur l’île de Gorée. J’avais visé juste, l’atmosphère et la lumière y sont juste magiques, la vie semble s’adoucir à mesure qu’on avance dans ses rues colorées. Comme je l’imaginais. Au programme : visite guidée en long et en large de l’île par Diop ‘Le Maire’, un guide natif de l’Île rencontré au port une heure plus tôt. Il a su rendre cette expérience instructive et pleine d’émotions. Tellement authentique que nous en avons fait notre contact permanent pendant notre séjour. Si vous allez à Dakar n’hésitez pas à me demander son numéro, je le recommande vivement.


Kendrick Kicked about me.

Pour ceux d’entre vous qui se demandaient encore : oui, le nom de mon blog se prononce « Oh, Diyènay« , comme dans  le deuxième titre de l’excellent DAMN, premier volet du dernier chef-d’oeuvre de Lamar. DNA, ou « Dannah ». Mon deuxième prénom. Celui qui me permet d’assumer ma double vie de créative-care-free-black-girl en parallèle de mon métier, de mes études et de beaucoup d’autres choses. C’est un peu comme un alter-ego dont l’existence n’est nécessaire qu’à des fins de e-reputationDNA, c’est aussi le morceau que j’écoute le plus depuis des semaines. J’ai ressenti chaque line de ce son comme s’il parlait de moi. De tous ceux qui traitent leurs problématiques personnelles en restant aussi proche que possible de leur héritage culturel. De tous ceux qui sont conscients de l’importance du passé pour construire l’avenir. C’est le genre de son qui te remet les pendules à l’heure. Son côté sombre ne l’empêche pas de me délivrer le bon message. Je me dis que les épreuves qu’on traverse sont toujours à la hauteur de ce qu’on est capable d’endurer. Je crois qu’avant même qu’elles se présentent à nous, nous sommes comme prédisposés à les recevoir pour pouvoir débloquer la leçon qui les accompagne. La vie c’est Pokemon, ouais, très exactement. Je sais pas vous, mais quand j’écoute DNA, je suis ultra motivée à recevoir les leçons de demain et du jour d’après, cause i got royalty got loyalty inside my DNA, that’s why Kendrick Kicked about me.

J’aime particulièrement cette jupe, d’abord pour son histoire : elle appartenait à ma mère, que j’ai toujours trouvé divine dedans. Durant l’été 2014 en cherchant des accessoires cool à lui piquer (ma mère a les accessoires les plus cools de la terre), je suis tombée dessus et je l’ai, comment dire..emprunté à durée indéterminée. Je sais qu’elle ne m’en voudra pas quand elle verra ces photos et le twist que j’ai donné à sa jupe. J’en suis juste tombée amoureuse : la couleur, les motifs du pagne et la taille haute inspirent tout sauf des baskets mais j’ai suivi mon instinct, et le résultat me plait beaucoup, c’est tout ce qui importe finalement.

 

 

La maison des esclaves

Lors de la visite de la maison des esclaves, ma réaction m’a surpris. Je pensais déborder de rage ou être transpercée par la douleur que les murs racontent. Au lieu de ça, faisant face à la porte de non retour, je mesurais ma gratitude face aux vestiges de l’Histoire. J’étais là, à vivre ce moment d’humilité, à l’autre bout de la frise chronologique, après que des millions d’autres aient connu l’horreur. Je pouvais observer, questionner, et laisser voguer mon esprit de façon libre, dans un lieu qui témoigne de la grande importance de la liberté. De l’importance de se souvenir. Alors je me devais d’en être digne. Cela ne signifie pas que les larmes ne m’ont pas gagné, seulement celles ci rendaient hommage à une détermination renouvelée, et bien plus forte.

 

 

Bon, le bèlè !

 

Juste après la séquence émotion, le réconfort : un poisson grillé + alloco  (banane plantain)+ Attiéké (kind of semoule de manioc)+ bissap (quand même…), avec vue. La partie la plus importante de ce post. Voilà voilà.

 

 

❤️ : @Davessona + @TheSJP pour certaines photos.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Keiry MOUNIEVOU

25 ans. Storyteller. Etudiante en Master de Marketing Digital à l'Ecole de l'Internet et de la Télévision. Raconter, capturer et partager le monde tel que je le vois, avec des mots, souvent.

Related Posts
un canapé bleu en velours

Discussion about this post

  1. […] étant, il a quand même fallu l’organiser, ce séjour. Et c’est là que Dannah a.k.a Daninou est entrée dans la danse et a vaillamment aidé Andresia. Ensemble, elles ont […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *