Pour l’avant dernière partie de ce voyage en terre de la Teranga, je vous présente des femmes qui ont rendu cette expérience inoubliable. Ce sera également l’occasion de vous parler de cette rencontre avec des blogueuses sénégalaises, rencontrée lors d’un évènement autour du cheveu crépu dès le lendemain de notre arrivée. Le rendez-vous était au Parc Zoologique de Hann, un endroit dont je suis littéralement tombée amoureuse. Merveilleux endroit pour faire connaissance avec Dakar n’est-il pas ?   Quand Nathalie nous a parlé de cet évènement, j’imaginais un brunch dans un

Rose

D’aussi longtemps que je me souvienne, les femmes ont toujours fait fonctionner mon monde. Quand je pense à des personnes qui m’inspirent, les 5 premiers noms qui me viennent appartiennent à des femmes. Cela vient probablement du fait que très jeune, ma mère nous contait l’histoire de notre tribue, dont la société était dirigée par des femmes respectées, capables, et à qui l’ensemble de la tribue faisait confiance. Partant de là, je suis moi même devenu une femme, et j’ai pu constater de bien des manières que se faire respecter ou acquérir la confiance socialement,

Vous n’imaginez pas à quel point j’avais imaginé mon passage sur l’île de Gorée. J’avais visé juste, l’atmosphère et la lumière y sont juste magiques, la vie semble s’adoucir à mesure qu’on avance dans ses rues colorées. Comme je l’imaginais. Au programme : visite guidée en long et en large de l’île par Diop ‘Le Maire’, un guide natif de l’Île rencontré au port une heure plus tôt. Il a su rendre cette expérience instructive et pleine d’émotions. Tellement authentique que nous en avons fait notre contact permanent pendant notre séjour. Si vous

Flâner

Vendredi j’ai eu la journée la plus mignonne ever. Ca faisait des mois que je n’avais pas flâné dans Paris sans avoir d’impératif ou de rendez-vous, avec mon petit boitier, à shooter des jolis moments, écouter de la musique et sentir le soleil sur ma peau. Le bonheur, en somme. Après une matinée détente, un repérage sur le lieu d’un prochain tournage et une discussion salvatrice en terrasse avec un ami, j’ai revu mon petit bro dont je suis si fière. Au programme : le chill, les projets à venir

Adolescente, j’étais folle de magazines féminins, je les dévorais, il faut croire que je n’avais pas encore pleinement conscience de n’avoir personne à qui m’identifier au fil des pages. L’époque où les It Girls s’appelaient Chloé ou Alexa, une période très importante de ma vie, car elle m’a probablement permis d’identifier très tôt mon style et le type de pièces qui habitent mon dressing encore aujourd’hui.  « Probablement », parce que cet apprentissage n’est jamais vraiment fini, il évolue en même temps que nos priorités. Pour moi, le plus important c’est d’être à l’aise.

1 2 3 4 5 10 Page 3 of 10